top of page

Le projet Void XR explore l’antigravité et l’empathie à travers le breakdance. Les mouvements de breakdance sont des tentatives de dépassement des limites. Les mouvements du B-boy incarnent le désir d’un bouleversement des conditions physiques, sociales et politiques. Ses gestes tentent de dépasser les limites et d’atteindre, au plus près, la réalisation parfaite. Je trouve que ces gestes sont beaux et j’ai perçu une similitude entre des pratiques d’artiste plasticien et des mouvements de breakdanceurs. Le plasticien continue toujours d’essayer de se dépasser et de réaliser un chef-d’œuvre, même si cela ne semble pas réaliste ni possible à réaliser.

Grâce à nos rencontres (Nicolas Faubert et Mona young-eun Kim et Robert Hulland) à la Cité Internationale des Arts de Paris en 2021, nous avons entamé des recherches sur la culture hip-hop, plus particulièrement le breakdance (Bboying), ainsi que sur diverses expériences immersives.

Lors des phases de recherche, on s’infiltre aux moments du battle, on observe le danseur, le spectateur, l’ambiance. On y sent l’espoir, la passion, l’improvisation et la fascination. Ce moment nous rappelle les peintures de Robert Delaunay, notamment l’équipe de Cardiff. Dans ce tableau, on voit la Tour Eiffel, la publicité, l’avion, la grande roue, les joueurs de rugby avec beaucoup de couleur mais tous les objets désirés ne sont pas encore vraiment là. Il n’y a pas de structure pour les panneaux d’affichage, l’avion, la tour ou le poteau de but. Malgré tout, le joueur saute pour attraper le ballon et se fige dans l’effort de l’incertitude. Rien n’est garanti, sécurisé mais les acclamations du public sont présentes. Cette image croise celle du Bboy qui se jette le corps au sol sans moyen de mesure ni de protection, entouré d’une foule.

Nous souhaitons réaliser ce croisement par une installation immersive avec les nouvelles technologies - réalité virtuelle, réalité augmentée et impression 3D. Ces technologies sont à la fois un moyen de créer une expérience personnelle tout en étant un symbole d’espoir sur une nouvelle histoire même si on n’a pas de moyen classique. Bien qu’elles pourraient être considérées comme une illusion naïve tels les éléments des peintures de Robert Delaunay, il me semble important de faire apparaître cet espoir sur les nouvelles technologies en même temps que l’arrivée du breakdance aux Jeux Olympiques en 2024 à Paris.

Le Void projet, l'application en réalité augmentée est à la fois l'oeuvre d'art et aussi un outil d’interaction pour le public. Les utilisateurs pourront placer les modèles 3D de Bboy en réalité augmentée là où ils le souhaitent. Il s’agit d’une nouvelle version de l’installation in situ qui permet au spectateur de participer à l’œuvre en s’appropriant des espaces et des lieux institutionnels sans contrainte physique. 

 

L’application propose également une interaction avec la sculpture co-réalisée Dompteur du vide - Omega. On peut voir les fragments du corps de b-boy Omega partent et reviennent. On peut faire l'expérience de déconstruire et reconstruire un corps humain. 

C'est une manière de démocratier l'oeuvre d'art grâce à l'aide numérique. Tout le monde peut télécharger et activer l'oeuvre. 

L'application est disponible gratuitement sur Google play et Apple Store

Télécharger l'application

app icon Void project.jpg
App_Store_Badge_FR_RGB_wht_100217.png
google-play-badge.png
bottom of page